Les vertus des plantes que je vends.

Les vertus des plantes que je vends ont ete trouvées dans plusieurs livres différrents.

 

L'ortie: est astringente, tonique, antidiarrhétique, anti-inflammatoire. 

Elle stimule la sécrétion gastrique, intestinale et biliaire.

On l'utilise en infusion pour lutter contre l'arthrite, l'essoufflement, l'eczéma, les hémorroïdes et les bronchites. Elles contribueraient, en outre, à faire baisser le sucre et se montreraient donc utiles dans le traitement contre le diabète.

Les vertus astringentes sont mises à profit contre les hémorragies d'origines diverses: crachements de sang, règles trop abondantes, saignement de nez..

 

Le pissenlit: il a des vertus stomatiques, cholagogue, dépurative, diurétique.

En infusion il favorise l'élimination de la bile et la digestion. La racine stimule les fonctions hépatiques.

De plus, par l'intermédiaire de la fonction biliaire stimulée, il régularise les fonctions intestinales et combat la constipation. Il agit contre différentes dermatoses et la cellulite (souvent en rapport avec une insuffisance hépatique).

 

L'aubépine: est tonicardiaque, hypotenseur, antispasmodiques et sédative.

Elle relaxe les vaisseaux sanguins et régularise le rythme cardiaque. Elle rétablit la tension artérielle à un niveau normal, qu'elle soit trop haute ou trop basse. L'action de la plante est souvent très lente à se faire sentir (il faut parfois compter huit semaines) mais elle dure longtemps.

Leclerc recommanda son usage conte les troubles congestifs de la ménopause, les palpitations, les bouffées de chaleur, l'insomnie, l'irritabilité, les bourdonnements d'oreilles.

 

Le sureau: est fébrifuge, diurétique, purgative, sudorifique.

Ses infusions sont précieuses pour faire transpirer, chasser les mauvaises fièvres et les rhumatismes. On l'emploi pour provoquer une transpiration abondante et salvatrice: début de rhume, fièvres éruptives (rougeole, scarlatine), affections catarrhales (bronchite, grippe), crise de rhumatisme.

 

Le tilleul: est sédatif, antispasmodique, dépuratif, sudorifique.

Légèrement hypnotique, il possède une action sédative sur le système nerveux, qu'il apaise peu à peu. Il favorise aussi les digestions difficiles, surtout celles qui ont pour origine une nervosité excessive. On le recommande pour fluidifier le sang.

Favorisant la transpiration, c'est un excellent remède contre la grippe et les refroidissement, qui calme en même temps les douleurs de reins, les courbatures et les maux de tête.

Une infusion trop prolongé rend la tisane excitante et peut, au contraire, provoquer des insomnies

 

La reine-des-prés: est anti-inflammatoire, antirhumatismale.

Les fleurs séchées ont des propriétés diurétiques. Elles éliminent puissamment l'acide urique.

Antispasmodiques et sédatives des douleurs urinaires, elles sont aussi recommandées contre la goutte, la cellulite, l'artériosclérose, toutes ces maladies dues à une surcharge de l'organisme en produits de déchet.

Elle réduit aussi l'acidité gastrique et contribuerait à baisser le niveau d'acidité de l'ensemble de l'organisme, ce qui soulagerait les problèmes articulaires.

Contrairement à l'aspirine, qui peut provoquer des ulcérations gastriques, elle protège les muqueuses de l'estomac et de l'intestin grâce à la combinaison de ses divers principes actifs. En outre, elle ne fluidifie pas le sang.

 

L'origan: est recommandé contre l'inflammation des bronches. Expectorant et sédatif pour la toux et constitue un excellent traitement des maladies des voies respiratoires.

La plante a des propriétés stimulantes et même excitantes, qui la font recommander aux personnes souffrant d'asthénie ou aux adolescentes, dont elle facilite les règles.

On l'emploi également dans le rhumatisme aigu ou chronique non seulement sous forme de tisane, mais aussi en applications chaudes sur le membre douloureux.

 

La menthe: elle a des propriétés particulières comme stimulant de l'appareil digestif. Elle a la réputation d'être cordiale, tonique et excitante.

Elle est aussi antispasmodique et analgésique. Augmentant la production de bile, elle est, de plus, grâce au menthol qu'elle contient, un bon antiseptique. On la recommande dans les digestions pénibles, les nausées et les vomissements, les douleurs d'estomac et d'intestin, les intoxications gastro-intestinales, l'aérophagie et les ballonnements.

 

Le lamier blanc: les sommités fleuries sont astringentes et adoucissantes. On les recommande contre les règles trop abondantes des jeunes femmes anémiés, la diarrhée et les crachements de sang. Leurs propriétés expectorantes sont mises à profit en cas de problèmes respiratoires.

En gargarismes, il est efficace contre les inflammations de la gorge et des muqueuses de la bouche. 

 

L'églantier: les fleurs sont légèrement laxatives.

Le fruit (le cynorrhodon) est apprécié pour prévenir et soigner les grippes et les maladies infectieuses. La teneur en vitamine C est phénoménale. Il est donc recommandé aux personnes souffrant de carence en vitamine C. Astringent, il est renommé comme remède contre l'entérite et la diarrhée.

 

La sauge: stimule les fonctions de l'estomac et du foie, calme les douleurs et les nausées. Elle est fortement recommandée contre l'asthénie nerveuse, surtout lorsqu'elle succède à une longue maladie épuisante. C'est aussi le meilleur antiperspirant connu, qui agit puissamment contre les sueurs des malades. Elle combat donc les sueurs, la faiblesse, le manque d'appétit, les digestions pénibles, la dépression physique et morale.

Son action tonique sur l'utérus la fait utiliser après un accouchement, car elle régularise et fait réapparaître les règles. Son action hormonale est utile dans les troubles de la ménopause, tels que les vertiges et les bouffées de chaleur.

On lui reconnaît une action hypoglycémiante, et le vin de sauge est très recommandé aux diabétiques.